Intuition et voyance, comment faire la différence ?

Le progrès de la science a prolongé l’être humain dans l’univers du concret. Pourtant, la faculté humaine ne se limite pas uniquement au rationnel et aux cinq sens. Beaucoup d’hommes sont dotés d’une intelligence supérieure qui leur permet d’accéder au passé, au présent et au futur. Voyance ou intuition ? Ce sont deux concepts qui sont différents l’un de l’autre.

L’intuition : comment cela fonctionne ?

L’intuition est une notion qui s’apparente plus ou moins au pressentiment. Avoir de l’intuition, c’est ressentir au plus profond de vous que quelque chose va venir bousculer le cours des événements à venir. Ces intuitions ne se révèlent pas dans votre esprit de façon nette et claire, mais elles sont vagues et confuses. Il s’agit d’un sentiment qui vous pousse parfois à faire des choix qui dépassent le rationnel. Ce choix peut être inexplicable, pourtant il se présente sous forme d’une certitude et d’une conviction qui résonne en vous.

L’intuition : à quoi nous sert-elle ?

Avoir une intuition ne relève ni de la logique ni de la lucidité. C’est quelque chose de tout simplement instinctif. Dans un contexte négatif, l’intuition vous met en garde contre un danger imminent. Cependant, elle peut également apporter une solution à un problème en particulier. Elle permet d’évaluer certains contextes et certaines personnes sous un autre angle. À la différence du don de voyance,  tout le monde peut avoir une intuition. Cette dernière est même considérée comme une forme d’intelligence que chacun possède, mais qui doit être développée sur la durée.

Le don de voyance : qu’est-ce que c’est ?

En général, la voyance est considérée comme étant la faculté d’une personne en particulier à voir l’avenir. Cette capacité divinatoire permet de percevoir un ensemble du vécu ou des événements du présent d’un individu. Certains faits concrets du passé sont également perçus par un voyant de façon précise. Le voyant n’est donc pas limité dans le temps, mais il a la capacité de voir librement le passé, le présent et l’avenir en même temps. La voyance est considérée comme un don puisqu’elle n’est pas accessible à travers les cinq sens.

Ce qui qualifie un voyant en tant que tel, c’est justement son don à « voir ». Les visions apparaissent sous forme d’images et de flashs. Pour analyser et pour interpréter ces derniers, le voyant utilise souvent des supports tels que des cartes de tarot, une boule de cristal et bien d’autres objets. Ils servent à confirmer ses visions. Il est à noter que le voyant possède une capacité d’intuition très développée, ce qui lui est une aide précieuse dans l’art divinatoire.

Quelques astuces pour reconnaître un vrai médium
La voyance pure et la voyance avec support : les différences

Plan du site